octobre 22, 2017

Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière

CIE : les factures mais aussi des ‘’prestations’’ non facturées

prix national d’excellence CIE 2017

« La célébration de l’excellence est placée en haute estime dans la politique managériale de la Compagnie Ivoirienne d’Électricité (CIE) ». Ceci n’est pas une affirmation gratuite. Et nous l’attestons. Du moins cela transparaît clairement en lisant la charte d’étique du concessionnaire du service public ivoirien de l’électricité. Preuve matérielle : l’entreprise distributrice du courant électrique a récompensé le 23 septembre dernier, à l’espace Latrille Event (II Plateaux), 14 ‘’élèves-génies’’ ; avec des moyens d’accompagnement en appui.

En espèce, ce ne sont pas moins de sept millions (7 000 000) F CFA qui ont été remis directement au quatorze (14) élèves sortis « major » des examens de fin d’année scolaire 2016-2017 sur tout le territoire ivoirien.

Ces petits au grand cerveau ont également reçu chacun, un ordinateur portable une plaque de récompense, une médaille d’honneur ainsi qu’un Kit de gadgets CIE. Et la cérémonie du samedi 23 septembre marquait la 3ème édition consécutive de ce rendez-vous désormais institution.

Il convient pour nous de relever ces détails pour la simple raison que ce n’est pas toujours que ‘’les grosses entreprises’’ songent au social. Au-delà des discours lénifiants bien entendu.

prix national d’excellence CIE 2017

En effet, la CIE tient à promouvoir ces valeurs en valorisant les plus méritants pour en faire des références. Le prix national d’excellence CIE du Meilleur élève et celui du Meilleur joueur du mois de la Ligue 1 de football répondent à cette logique, nous dit-on.

Les enjeux de la société qui exploite les ouvrages de production de l’État de Côte d’Ivoire sont de réitérer son engagement dans la promotion de l’excellence, s’impliquer dans le développement de l’excellence en entreprise et singulièrement dans le milieu scolaire et dans le même temps, faire l’amplification de cet engagement à travers les supports et médias.

L’objectif étant de contribuer à l’épanouissement de la jeunesse via la passerelle de la reconnaissance et de la récompense du mérite. Car il s’agit pour la CIE d’encourager la jeunesse à la culture de l’effort.

Là encore ce n’est pas du verbiage creux. Car Kouassi Chris-Emmanuel Gouzes (11 ans) de l’École Primaire Catholique St Pierre qui a obtenu 166,22 points sur le total des 170 du Cepe en est bénéficiaire. Peuvent encore témoigner du pragmatisme de la CIE à ce sujet, Kouadio N’goran Joël (14 ans) des Cours secondaires Méthodistes (190,49/220) au Bepc 2017 mais aussi Traore Abdul Razak qui a raflé 302 au Baccalauréat série A2.

prix national d’excellence CIE 2017

En clair, tout comme les 11 autres lauréats du Prix national d’excellence CIE, ils ont cultivé l’effort, la compagnie la reconnue et ils ont été effectivement récompensés. Comme quoi, la compagnie chargée de la vente de l’électricité nous tend nos factures, certes. Néanmoins elle a des services ou alors des prestations dont nous bénéficions directement ou indirectement mais qu’elle ne facture pas.

Marc-Emmanuel Moyé

A lire aussi

COMMENTAIRES
BY KITAM D. / 08 29 44 97