juillet 22, 2017

Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière

Campagne Nsia Banque : analysons cette ‘’tactique Bancé’’ !

Bancé Aristide NSIA Banque Côte d'Ivoire

Aristide Bancé est ou fait partie des plus prestigieux joueurs de la Ligue 1 ivoirienne. Son figthing spirit et sa puissance l’ont hissé au rang des ‘’chouchous’’ de ceux qui vivent au pays des Hommes dits intègres. La diaspora burkinabé est à n’en point douter, l’une des plus denses en Côte d’Ivoire. Du coup, le flux de transferts d’argent vers le Faso pourrait refléter cette réalité. Quatre (4) raisons solides qui peuvent justifier le choix du seul joueur à avoir trompé (en phase de jeu) le mythique portier égyptien Essam El Hadary, lors de la Can 2017. Mais l’égérie Bancé n’a-t-elle pas problématique ? Analysons ensemble !

De l’enjeu de la ‘’compétition’’

VISUEL NSIA BANQUE
Une vue de l'affiche publicitaire (en 12m2) du banquier NSIA Banque dans les rues abidjanaise

Notons d’entrée de jeu que la communication de Nsia Banque ne souffre d’aucune ‘’contestation’’ d’un point de vue contextuel. Le banquier a bien au contraire vu juste. La Bceao a en effet bloqué, il y a peu, les transferts internationaux d’Orange Money et autres. Car les « opérations de transfert international d’argent sont hors du champ des activités qu’elles ont été autorisées à effectuer » argue l’institution sous-régionale.

A lire: En ‘’complicité’’ avec l’Asec : Startimes entre dans les 18 mètres de Canal+

La conséquence directe de la mesure est que les transferts d’argent internationaux sont désormais l’apanage des structures accréditées (Money Gram, Western Union, Wari, Ria…). Services dont on peut pleinement bénéficier chez Nsia Banque. La substance du message publicitaire est bien là. Et le ballon que tient la Star Burkinabé sur le visuel l’illustre parfaitement.

Si Orange Money est disqualifié, il convient tout de suite de sortir ses crampons et ses gants pour aller au combat. Car le trophée pèse lourd. Du moins, rien qu’à scruter simplement l’horizon. En fait selon une étude du cabinet Boston Consulting Group, en Afrique subsaharienne, « les services financiers sur mobile pourraient rapporter au moins 1,5 milliard de dollars d’ici à 2019 et viser un marché de 250 millions de personnes ».

Les forces de la ‘’tactique Bancé‘’ de l’équipe Nsia Banque 

NSIA(1)
Une agence de NSIA Banque dans la ville d'Abidjan (Côte d'Ivoire)

Voir Aristide Bancé évoluer en Ligue 1 en Côte d’Ivoire donne tout de même un coup de fouet au niveau dudit championnat. Le joueur n’est pas forcément un footballeur d’exception. Mais son parcours (Belgique, Allemagne, Lettonie…) fait de lui un pensionnaire à part. Autre atout, le championnat ivoirien jouit du privilège qu’apporte Canal+. D’ailleurs Bancé figure en bonne place dans les bandes-annonces des affiches de ladite Ligue. En un mot, le buteur des Étalons du Burkina est une Star. Le prendre comme égérie de campagne rapporte beaucoup à Nsia Banque.

A lire: Couverture de la Ligue ivoirienne par CANAL+ : dans les coulisses d’un partenariat

Cette campagne aura pour effet d’attirer les compatriotes du footballeur vivant en Côte d’Ivoire vers la marque. Eux qui se reconnaîtront en Bancé et par ricochet pourraient s’orienter davantage vers Nsia Banque pour leurs différents transferts d’argent. Le principe étant simple :’’On se sent mieux là où on retrouve son frère’’.

Et sauf erreur de notre part, c’est une première en Côte d’Ivoire que de voir un personnage (culturel ou sportif) burkinabé ‘’célébré’’ par une marque ivoirienne. Pourtant il fallait regarder de ce côté-là car ce sont au plus bas mot 4 millions de personnes originaires du pays du Moro Naba qui vivent en Eburnie. D’où le mérite que revêt cette opération de communication.

Bancé, l’autre image ‘’problématique’’

Bancé Aristide Côte d'Ivoire
Aristide Bancé s'affichant avec le maillot jaune et noir de l'Asec d'Abidjan (à droite)

Parler de Bancé en Côte d’Ivoire renvoie aussi à une image, un club : l’Asec Mimosas. L’aspect positif est que cette formation sportive a également de nombreux supporters. En d’autres termes, en plus de la diaspora burkinabé, Nsia peut ainsi puiser en eaux nationales. Quoique pris sous cet angle, certains estimeront que la marque a un parti pris. Chose qui serait peut-être préjudiciable au banquier.

A lire: Celebrity Marketing : Yaya TOURE, ce que gagnent ORANGE et NISSAN

Car même si nous n’avons plus les Ben Badi, Serges Alain Maguy, Loué Ruffin, Kassi Kouadio Lucien, Fallet Vilasco Faustin, Amani Yao César Lambert, Badara Aliou etc… Quand bien même Canal+ et ses affiches de rêve des Série A, Ligue 1, La Liga, Premier League… ont ‘’détourné les cœurs, la réalité est que les rivalités Asec-Africa demeurent. Pour dire qu’il existe toujours des inconditionnels du concurrent directe des Mimos qui ne sont autres que les Oyé.

rashidi-yekini
Feu l'international Nigerian Rashidi Yekini en action

Et dans le camps des verts et rouge, il y a dit-on une bonne dose de ‘’non nationaux’’ notamment les Nigérians dont la sympathie pour ce club s’est renforcée avec le recrutement massif, à l’époque, par l’Africa Sport d’Abidjan de joueurs issus de ce pays. Des noms reviennent : Feu Rashidi Yekini, Taofick Malik, Thompson Oliya… Or, il est bon de le noter, la diaspora nigériane en Côte d’Ivoire est très loin d’être négligeable du point de vue démographique.

Alors question : le choix de Bancé ne comportait-il pas des risques ? Surtout que le maillot qu’il porte sur le visuel rappel celui de club employeur du moment ?

Marius Aka Fils

A lire aussi

COMMENTAIRES
BY KITAM D. / 08 29 44 97