octobre 22, 2017

Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière

Bière en Côte d’Ivoire : B.B. City (Solibra), on comprend maintenant…

Campagne de communication Bière BB City à Abidjan

Début juillet 2017, un géniteur nommé Solibra ventilait dans tout Abidjan des faire-part grand format annonçant la naissance de son dernier BB / B.B.City l’Abidjanaise ou la Bière de Baby City. Pour éviter d’écorcher le nom de baptême attribué audit nouveau-né. Le brasseur lance ainsi sa 10ème marque de bière. Quelles sont les mensurations de ce dernier ? Quelle est la destinée prophétique assignée ? Strat’Marques en sait un peu plus.

Un baptême officiel et plusieurs autres baptistes

Parade #BBCity à Abidjan

Le naming du produit est bien lisible sur l’étiquette. La Société de Limonaderies et de Brasseries d’Afrique ( Solibra ) a même pris soin de « démarquer » sa boisson. Déjà depuis l’étiquetage elle est en effet alluminisée. Mais la nouvelle bière se voit déjà attribuer des pseudos au gré des dégustations.

A lire: Bière en Côte d’Ivoire : Pourquoi Ivoire dirige ses canons vers l’empire Solibra

La « vraie Bière Blonde », la «  Bonne Bière », « Bière Baoulé », la « BiBine »… Les appellations continuent de foisonner. La déformation professionnelle aidant, nous aurons certainement l’occasion de rencontrer d’autres ‘’baptistes’’. Le temps de boucler quelques ‘’Maquis-trottoir’’. Pour emprunter ce néologisme propre aux vigies de la marque.

Hotesse bière B.B.City

La rhétorique n’est pas faite pour déplaire à celui qui durant plus d’un demi-siècle a porté le leadership de l’activité brassicole en Côte d’Ivoire. Mais en sous-texte, le promoteur prédestine son rejeton à mieux. B.B. City est appelée à prendre la pôle position des bières légères du marché. Le signal est clair. Et nous le recevons de deux porte-voix assermentés par le brasseur.

Adressée aux branchés et aux ‘’chocos’’

Landry Diambra et Thierry Gnigou sont respectivement Responsable Groupe Bières & digital et Chef de Produit Bock et B.B.City. Ils nous ont fait l’honneur de nous recevoir, sans difficulté, c’est important de le souligner, vendredi 14 septembre dernier à leurs bureaux.

« Apparemment votre dernier produit vient pour corriger certaines imperfections de la maison ? Ou c’est à bien des égards la réplique à la concurrence ? » C’est en jetant ce pavé dans la marre que nous avons introduit nos propos. Dès après les civilités d’usage échangées.

Mais nos deux interlocuteurs sont des marketeurs avertis. Ils ont évité finement de tomber dans l’escalade verbale annoncée. Quand bien même nous estimions que la ‘’fibre patriotique’’ sur laquelle s’est fixée Ivoire (Brassivoire) semble en quelques sortes faire objet de convoitise.

#BBcity l'abidjanaise

Notre analyse est tout de suite confrontée à une contre-analyse de la part de nos brand managers. « Nous parlons Abidjan… L’autre c’est plutôt la Côte d’Ivoire » Nous font-ils savoir.

Avant de tabler sur « ce qui est ». D’abord l’esprit B.B.City est abidjanais comme mentionné. Il s’agit d’un outil de socialisation. En continuant la causerie, on apprend aussi qu’il n’y a pas de risque d’indisposition en consommant B.B.City.

A lire: Bière en Côte d’Ivoire / Flag : parlons de cette ‘’ Nouvelle formule améliorée’’

Non seulement l’odeur est discrète mais le dosage (4,6% d’alcool) est fait pour consommation responsable selon eux. A Abidjan on dira: "on ne boit paspour prendre balle". Autrement dit, la ‘’caution’’ ‘’A consommer avec modération’’ fait partie de l’Adn du produit. Solibra, par la voix de ceux avec qui nous avons pris langue, dit d’ailleurs répondre à un besoin du marché.

Une bonne quantité de jus dans le pipeline

Solibra beers

L’entreprise aux 10 marques de bière – 10 parce qu’avant l’arrivée de cette bouteille aux couleurs ivoiriennes (orange, blanc, vert), il y avait Bock (1), Guinness (2), Flag (3), Tuborg (4), Castel (5), Number One (6), Panach (7), Doppel Munich (8) et Beaufort (9) – est visée par Brassivoire depuis peu. Un challenger qui n’entend pas du tout jouer les seconds rôles. Et ne pas le dire c’est nier la réalité du terrain.

Bière BB City à Abidjan

Alors naturellement, on affûte les armes de part et d’autres. Pour preuves, la communication autour de ce 10ème bébé est digne du confort entourant un enfant hautement désiré. En allant/sortant de la commune du Plateau, l’annonceur a marqué significativement "son territoire" avec l’implantation d’une bouteille géante double face.

A lire: Bière/ Le match amical stratégique : Beaufort- Number One

Un accent particulier sur le digital. Le # (hastag) pour rappeler à la cible principale, les jeunes, qu’elle a désormais sa bière à elle dédiée. Évidement, le duo Landry & Thierry n’a pas dévoilé sa stratégie. Mais a promis sortir la grosse artillerie bientôt. En attendant, tout revient aux seuls maîtres du terrain, les consommateurs, d’apprécier.

Marius Aka Fils


A lire aussi

COMMENTAIRES
BY KITAM D. / 08 29 44 97